Renée Gailhoustet - Une poétique du logement

Bénédicte Chaljub Collection Carnets d'architectes

> Un grand nom féminin de l’architecture française

> Une révolution dans l’architecture des logements sociaux, notamment à Ivry-sur-Seine

> Un parcours profondément original, récemment salué par des prix prestigieux et une reconnaissance internationale

Pages : 176Illustrations : 150Format : 16,5 x 21 ISBN : 9782757706497
Prix
25

Fiche détaillée

Renée Gailhoustet (née en 1929) suit des études de philosophie avant de se diriger vers l’architecture. En 1952, elle intègre l’École nationale supérieure des Beaux-Arts dans l’atelier de Marcel Lods, André Hermant et Henri Trezzini.

Engagée à gauche, elle s’intéresse au logement social, en proposant, avec conviction, d’autres modèles que ses contemporains tournés vers les grands ensembles produits en série. Elle entre dans l’agence de Roland Dubrulle en 1962 et se voit confier le projet de rénovation urbaine d’Ivry-sur-Seine dont elle devient architecte en chef en 1969. Entre-temps, elle fonde sa propre agence en 1964 et collabore avec plusieurs municipalités communistes en proche banlieue parisienne. Des géométries variées, des volumes complexes, des terrasses-jardins, sont quelques principes qui se retrouvent tout au long de sa production.

S’appuyant sur des influences multiples, dont celle de l’agence Georges Candilis, Alexis Josic et Shadrach Woods, relevant avec Jean Renaudie de nouveaux défis, elle conçoit une architecture de la rencontre, du bien-être, de l’échange.

En 2018, Renée Gailhoustet reçoit la médaille d’honneur de l’Académie d’architecture et, en 2019, le Grand Prix de Berlin.

Sommaire

Renée Gailhoustet, une poétique du logement

Monographies

  • Premiers ensembles d’habitat collectif, Ivry-sur-Seine, 1965-1972
  • Quartier de La Maladrerie, Aubervilliers, 1975-1985
  • Le Liégat, Ivry-sur-Seine, 1971-1982
  • Saint-Denis Basilique, 1977-1986
  • Marat, Ivry-sur-Seine, 1971-1986

Annexes

  • Répertoire des œuvres
  • Bibliographie sélective
  • Repères biographiques

Auteur(s)

Bénédicte Chaljub, est architecte, historienne et photographe. Son activité concerne la diffusion de la culture architecturale du XXe siècle à travers des publications, expositions, études historiques, préconisations pour des projets de rénovation et l’enseignement. Elle a publié La Politesse des maisons, Renée Gailhoustet architecte (Actes Sud, 2009), Candilis, Josic, Woods (Éditions du patrimoine, 2010), Alexis Josic, architectures, trames, figures (L’oeil d’or, 2013), Marcel Breuer à Flaine (CAUE 74, 2014).

MenuFermer le menu