Voyage à Chandigarh

À paraître le 24/10/2019
Photographies de Manuel Bougot Collection Hors collection

> Une plongée au coeur d’une capitale indienne et du travail de Le Corbusier

> Un travail photographique qui aborde autant l’humain que l’architecture

> Préface de l’architecte indien Balkrishna Doshi, Pritzker prize 2018

Pages : 192Illustrations : 152Format : 24 x 29 ISBN : 9782757706848

Fiche détaillée

C’est à Chandigarh, capitale indienne au pied de l’Himalaya, que Le Corbusier mit en oeuvre pour l’unique fois de sa vie ses théories urbaines à l’échelle d’une ville entière. En 1947, lors de la partition de l’Inde et du Pakistan, l’état du Punjab fut divisé : Lahore, son ancienne capitale, étant désormais au Pakistan, Nehru confia trois ans plus tard la construction d’une nouvelle capitale à une équipe dirigée par Le Corbusier.

En photographiant Chandigarh à partir de 2010, l’intention de Manuel Bougot était de faire un portrait intime de la ville en figeant sur la pellicule exclusivement des intérieurs privés et administratifs. Mais face à l’architecture impressionnante des sites et notamment celle du Capitole Complex, qui regroupe la Haute cour de justice, l’Assemblée législative et le Secrétariat général, ce projet a évolué pour raconter cette ville que ses habitants appellent "The City Beautiful".

Manuel Bougot s’est attaché à montrer l’appropriation par les Indiens de cette architecture occidentale et, au-delà, la confrontation de deux cultures que tout semblerait opposer, faisant un état des lieux soixante ans après la naissance de cette capitale prévue pour cinq cent mille habitants et qui en compte aujourd’hui plus de deux millions.

À des années-lumière de l’idée que l’on se fait des grandes villes indiennes, au coeur de la densité minérale des bâtiments en béton, Chandigarh exhibe de magnifiques espaces verts, des parcs luxuriants où écureuils et singes se promènent en liberté et où les habitants font leur jogging quotidien.

C’est cette capitale originale, le plus grand chantier de Le Corbusier, que nous restitue le photographe, dans ce livre auquel contribuent également l’historienne Caroline Maniaque, et l’architecte indien Balkrishna Doshi, Pritzker prize 2018, qui accompagna Le Corbusier dans cette aventure hors norme.

Sommaire

Préface par Balkrishna Doshi

Introduction : « Chandigarh, portrait d’une ville » par Manuel Bougot 

Contexte historique par Caroline Maniaque

CHAPITRE 1 - Chandigarh publique

- Haute Cour de Justice - Secteur 1
- Écoles - Secteur 22
- Secrétariats - Secteur 1
- Université du Punjab - Secteur 14
- Assemblée Législative - Secteur 1
- Musées & galerie d’art - Secteur 10
- Cinéma Neelam - Secteur 17
- Terminal de bus Secteur 17
- Imprimerie nationale - Secteur 18
- Tour des ombres - Secteur 1
- Collège St John - Secteur 26
- Monument de la Main ouverte - Secteur 1

CHAPITRE 2 - Chandigarh résidentielle

- Secteur 4
- Secteur 5
- Secteur 16
- Secteur 14
- Secteur 8
- Secteur 22
- Secteur 19
- Espaces publics zones résidentielles

Auteur(s)

Photographies de Manuel Bougot.
Formé à New York puis à l’École nationale supérieure Louis Lumière, Manuel Bougot mène en parallèle une activité artistique et une carrière dans le domaine de la photographie publicitaire. S’il est basé à Paris, il voyage de par le monde, observe la nature, et explore l’espace urbain. Que ses pas le conduisent à Java, au Maroc, en Inde ou à travers la France, il concentre son regard sur la façon dont les hommes et les femmes investissent leur environnement. Exposées à Arles, New Delhi, Chicago, Cardiff ou Bruxelles, ses photos sont autant de témoignages de ce lien tissé, ici ou ailleurs, entre les habitants et leur espace de vie.

Préface de Balkrishna Doshi architecte, Pritzker prize 2018.

Contexte historique par Caroline Maniaque, historienne de l’architecture.

MenuFermer le menu