Un art subjectif ou la face cachée du monde - La collection d’art moderne de l’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue

À paraître le 07/07/2022
Sous la direction de Jérôme Delaplanche Collection Catalogues d'exposition

> Le livre de référence d’une collection exceptionnelle de plus de 1 000 œuvres, principalement issues des représentants de la Nouvelle école de Paris.

> Une sortie à l’occasion de la réouverture, après restauration et réaménagement, de l’abbaye cistercienne, propriété du CMN et lieu de conservation de la collection.

> Un panorama cohérent et représentatif de la production artistique de l’après-guerre en France, à travers une sélection de 175 œuvres d’une cinquantaine d’artistes, mis en lumière grâce à l’activité de Geneviève Bonnefoi et Pierre Brache.

Pages : 256Illustrations : 200Format : 22 x 28 ISBN : 9782757707951

Fiche détaillée

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le couple Pierre Brache et Geneviève Bonnefoi s’intéresse à l’avant-garde artistique qui tente de se réorganiser après le traumatisme.

À la fois cosmopolite et parisienne, cette nouvelle génération d’artistes réunit les Français Jean Fautrier, Jean Dubuffet, Pierre Soulages, Alfred Manessier, Frédéric Benrath, Fred Deux ou Roger Bissière, le Belge Henri Michaux, la Russe Ida Karskaya, les Allemands Wols ou Hans Hartung, les Hongrois Victor Vasarely ou Simon Hantaï, le Tchèque Jaroslav Serpan, la Portugaise Maria Helena Vieira da Silva ou encore l’Italien Gianni Bertini, parmi tant d’autres.

Comme dans le monde des valeurs et des idées, il était alors devenu nécessaire de tout déconstruire. Empruntant majoritairement la voie de l’abstraction, ces artistes rompent donc avec les principes esthétiques issus de la tradition. Cette radicalité esthétique est identifiée et défendue en France dès l’origine du mouvement par une poignée de connaisseurs, de marchands d’art, de collectionneurs, d’écrivains et de critiques, dont le couple fait partie.

Pierre Brache et Geneviève Bonnefoi font l’acquisition, en 1960, de l’abbaye cistercienne en ruine de Beaulieu-en-Rouergue à Ginals (Tarn-et-Garonne), qu’ils restaurent et où ils créent un centre d’art contemporain dédié à la valorisation des artistes qu’ils aiment et défendent. Ces deux collectionneurs ayant légué ce site au Centre des monuments nationaux, ce dernier vient de le restaurer afin de déployer cette exceptionnelle collection au sein des anciens espaces monastiques.

Sommaire

Préface

L’art subjectif, Jérôme Delaplanche

Histoire de l’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue, Emmanuel Moureau

L’abbaye de Beaulieu ou la beauté des mésalliances, Laurent Alberti

Histoire de la collection Brache-Bonnefoi, Clotilde Roy

Pierre Brache et Geneviève Bonnefoi, une vie dédiée à l’art, Geneviève André-Acquier et Benoît Grécourt

La Nouvelle École de Paris, une histoire du regard, Sandrine Hyacinthe

Le moment Brache-Bonnefoi, Pierre Wat

L’après-guerre, les styles et les galeries, Benoît Decron

Catalogue

  •           Les recommencements
  •           Matière
  •           Nuagisme
  •           Gestes
  •           L’univers de la collectionneuse
  •           Simon Hantaï
  •           Henri Michaux
  •           Jean Dubuffet
  •           Fantastique intérieur
  •           Empreintes d’un territoire

Annexes

Bibliographie générale

Index des noms de personne

Auteur(s)

×          Laurent Alberti, architecte et urbaniste en chef de l’État, conservateur des monuments nationaux

×          Geneviève André-Acquier, exécuteur testamentaire de Genevieve Bonnefoi

×          Delphine Bière, maîtresse de conférences en histoire de l’art contemporain à l’université de Lille

×          Christian Briend, conservateur général au Musée national d’art moderne et chef du service des collections modernes au Centre Pompidou, Paris

×          Déborah Couette, historienne de l’art, responsable des archives, Fondation Dubuffet, Paris

×          Benoît Decron, directeur du musée Soulages, Rodez , conservateur en chef du patrimoine

×          Jérôme Delaplanche, docteur HDR en histoire de l'art, chef du département de la programmation à la direction de la Conservation des monuments et des collections, Centre des monuments nationaux

×          Benoît Grecourt, administrateur de l’abbaye de Beaulieu-en-Rouergue

×          Sandrine Hyacinthe, historienne de l’art, spécialiste de l’École de Paris

×          Franck Leibovici, archives Henri Michaux, Paris

×          Emmanuel Moureau, docteur en histoire de l’art, conservateur des antiquités et objets d’art de Tarn-et-Garonne à la Drac Occitanie

×          Clotilde Roy, historienne de l’art, chef du pôle de la coordination scientifique et technique a la direction de la Conservation des monuments et des collections, Centre des monuments nationaux

×          Pierre Wat, professeur d’histoire de l’art de la période contemporaine, université Panthéon-Sorbonne, et critique d’art

MenuFermer le menu