Corse des originesLa préhistoire d'une île

Sous la direction de Joseph CesariCollection Guides archéologiques de la France

Des statues-menhirs, dolmens et alignements, entre mer et montagne.

Pages : 128 Illustrations : 120 Format : 15 x 21 ISBN : 9782757704448
Prix Disponible
18.00€

Fiche détaillée

Quand, en 1839, Prosper Mérimée, inspecteur des monuments historiques, réalisa une mission officielle en Corse, il rédigea un rapport où il apparaissait que seuls les monuments antérieurs aux Romains avaient suscité sa curiosité et son intérêt. Il recommanda alors l’étude des mégalithes et de la langue corse. Il fallut néanmoins attendre quelques décennies pour qu’un travail systématique soit mis en place et permette de mieux connaître l’ancienneté et la qualité des sites recensés. Si les manifestations d’une colonisation paléolithique font actuellement défaut, il existe en revanche de très nombreuses données témoignant d’une fréquentation humaine à partir de 9000 avant Jésus-Christ, avec sept sites connus et fouillés et trois sépultures, à Bonifacio et Sollacaro en Corse-du-Sud, et à Pietracorbara (Haute-Corse). Mais ce n’est qu’à partir du VIe millénaire avant Jésus-Christ (vers 5700) que la colonisation de la Corse devient véritablement pérenne.En Corse du Sud, le site de Filitosa fait partie des 100 sites d’intérêt commun aux pays de la Méditerranée. Habité par l’homme pendant plus de 5 000 ans, Filitosa témoigne des différentes occupations humaines depuis le néolithique jusqu’à l’âge du bronze et même au Moyen Âge.Au fil des pages, Joseph Césari et son équipe de conservateurs, chercheurs et archéologues, restituent tout un pan de l’histoire humaine et monumentale de l’Île de Beauté. Chaque site est ici étudié, ainsi que les divers musées archéologiques corses.

Sommaire

Le cadre naturel de la Corse
À la recherche des premiers Corses
Histoire de la Corse des origines
La Corse des mégalithes Monuments et sites
Les musées archéologiques 
Chronologie 
Bibliographie 
Glossaire
Informations pratiques

Auteur(s)

Joseph Cesari est conservateur général honoraire du patrimoine. Il a été conservateur régional de l’archéologie et des monuments historiques à la direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) de la Corse. Franck Leandri est conservateur régional de l'archéologie à la direction régionale des Affaires culturelles de la Corse. Paul Nebbia est conservateur en chef honoraire du musée départemental de Préhistoire corse et d'Archéologie, Sartène. Jean-Claude Ottaviani est conservateur en chef honoraire des musées départementaux de la Haute-Corse. Kewin Peche-Quilichini est chercheur associé à l'UMR 5140, Archéologie des sociétés méditerranéennes, Montpellier-Lattes.