L'Homme de Tautavel

Sous la direction d'Henry de LumleyCollection Guides archéologiques de la France

Le cinquantenaire du début des fouilles dans la Caune de l’Arago.
Henry de Lumley, l’un des préhistoriens majeurs de notre époque.
Une synthèse minutieuse des connaissances des premières civilisations européennes.

Pages : 128 Illustrations : 200 Format : 15 x 21 ISBN : 9782757703465
Prix Disponible
18.00€

Fiche détaillée

Ce livre retrace l'histoire du site de la Caune de l'Arago (Roussillon) où furent découverts en 1971, 7 ans après le début des fouilles, les restes d'un homo erectus âgé de 20 ans, désormais connu sous le nom d' « Homme de Tautavel ». Issu de l'une des plus vieilles familles européennes et mort il y a plus de 450 000 ans, il est l'ancêtre de l'homme de Néandertal.

C'est en 1963 qu'Henry et Marie-Antoinette de Lumley décident d'ouvrir un grand chantier de fouilles sur ce site identifié depuis 1828. Le 22 juillet 1971 est exhumé le crâne de l'Homme de Tautavel, nommé Arago XXI. Il restera jusqu'en 1990 le plus ancien crâne européen connu. Depuis maintenant cinquante ans, ce chantier au pied des contreforts des Pyrénées révèle ses trésors aux archéologues et une campagne annuelle de fouilles y est organisée depuis 1967. Plus de 600 000 pièces archéologiques (ossements, outils, restes humains fossiles…) ont été mises à jour, puis inventoriées, conservées et étudiées sur le site même. Elles nous permettent aujourd'hui de mieux appréhender la civilisation des hommes qui ont occupé ces lieux dans la préhistoire, les replaçant dans leur environnement, dans les conditions climatiques qu'ils ont connues, avec leurs comportements de subsistance et leurs modes de vie, mais aussi de suivre l'évolution morphologique et culturelle qui fut la leur.

Cet ouvrage montre également le travail des fouilleurs et des chercheurs, et présente les techniques employées pour retrouver, identifier, interpréter les traces laissées par ces lointains ancêtres.  Au fil des chapitres, des dessins reconstituent les paysages, la faune et les activités humaines.

Sommaire

Un cadre naturel entre plaines et massifs

Histoire de la grotte : la formation du réseau karstique

L'Homme de Tautavel et les cultures à bifaces

Historique des découvertes archéologiques

Le chantier de fouilles et les travaux de laboratoire

Le musée de Préhistoire de Tautavel

Bibliographie

Glossaire

Informations pratiques

Itinéraire préhistorique en Roussillon

Revue de presse

POUR LA SCIENCE:

"Écrit par les principaux acteurs de la recherche sur l'homme de Tautavel, ce petit ouvrage fort bien illustré résume tous les aspects essentiels de ce l'on a pu apprendre sur l'habitat, l'environnement et la vie des hommes qui, il y a entre 450 000 et 300 000 ans, ont occupé la grotte."

LES ECHOS:

"Un petit guide richement illustré pour tout savoir sur les hommes qui vivaient dans le sud de la France il y a un demi-million d'années et leur environnement naturel."

Auteur(s)

La direction de l'ouvrage est assurée par Henry de Lumley, directeur de l'Institut de paléontologie humaine ­Fondation Albert 1er de Monaco, membre de l'Institut de France et président de la fondation Teilhard de Chardin. Homme de terrain, il a couvert les fouilles de sites préhistoriques majeurs, dont Tautavel et Terra Amata, à Nice, mais a également été directeur du Muséum national d'histoire naturelle à Paris, de 1994 à 1999. En 2014, il a publié, avec Marie-Antoinette de Lumley, Mémoires de préhistoriens, chez Odile Jacob. Cette année sont également parus sous sa direction Le beau, l'art et l'homme. Émergence du sens de l'esthétique etL'univers, la vie, l'homme. Émergence de la conscience, chez CNRS Éditions. 
Marie-Antoinette de Lumley est paléoanthropologue à l'Institut de paléontologie humaine et au Centre européen de recherches préhistoriques de Tautavel, spécialiste des Homo erectus. Vincenzo Celibertii est préhistorien au Centre de recherches préhistoriques de Tautavel, spécialiste des industries lithiques du Paléolithique ancien. Tony Chevalier est paléoanthropologue au Centre européen de recherches préhistoriques de Tautavel. Sophie Grégoire est préhistorienne, directrice du Centre européen de recherches préhistoriques de Tautavel, spécialiste de pétroarchéologie des outillages préhistoriques. Anne-Marie Moigne est paléontologue et archéozoologue au Centre européen de recherches préhistoriques de Tautavel, spécialiste des faunes quaternaires. Christian Perrenoud est géologue au Centre européen de recherches préhistoriques de Tautavel, spécialiste des stratigraphies quaternaires en milieu karstique.