La tapisserie française - Du Moyen Âge à nos jours

Sous la direction de Benoît-Henry PapounaudCollection Hors collection

> Plus de cinq siècles d’un patrimoine mal connu.

> Une saison consacrée à la tapisserie par le CMN : « En lices ! ».

> Les plus grandes institutions et les meilleurs auteurs pour un livre hors du commun.

Pages : 352 Illustrations : 250 Format : 23,8 x 30,7 ISBN : 9782757705674
Prix Disponible
49.00€

Fiche détaillée

Du Moyen Âge à nos jours, la tapisserie a toujours été un mode d’expression artistique majeur. Si la tenture de l’Apocalypse ou la Dame à la licorne font partie de l’imaginaire collectif, il n’est pas certain que les nombreux chefs d’oeuvres tissés au cours des siècles soient aussi bien connus de tous. C’est la raison pour laquelle les Éditions du patrimoine publient une ample monographie qui propose un parcours de plus de cinq siècles entre trame et chaîne. Cette parution prend place dans le cadre d’une saison 2017 que le Centre des monuments nationaux consacre à la tapisserie à travers ses monuments : « En lices ! ».

Dès l'origine, les tapisseries participent de la symbolique des lieux où s’exerce le pouvoir, notamment lors des grandes cérémonies, civiles ou religieuses, mais aussi de l’apparat de la noblesse, dont elles sont un signe ostensible de richesse. La monumentalité de leur registre décoratif leur permet de s’imposer comme un médium capable de déployer des cycles narratifs non seulement ambitieux, mais aussi édifiants. Elles déploient une iconographie qui concourt à transmettre un message et à affirmer le rang et la culture de leur commanditaire. Pouvant atteindre des coûts de fabrication très élevés, leur réalisation exige plusieurs années, nécessite des savoir-faire de haut-niveau tant artistiques que technologiques, et met en oeuvre des matériaux parfois très précieux.

Ce livre révèle un patrimoine méconnu, et permet au lecteur de mieux appréhender ce domaine artistique singulier, grâce à une équipe d’auteurs aux compétences complémentaires : historiens de l’art, conservateurs, techniciens... Il réunit des institutions de renom au premier rang desquelles le Mobilier national / manufacture des Gobelins et de Beauvais, ou la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson. C’est aussi l’occasion de faire partager la collection du Centre des monuments nationaux, la plus importante en France après celle du Mobilier national.

Sommaire

Préface, Philippe Bélaval

Introduction : La tapisserie, reflet de l’histoire

Benoît-Henry Papounaud

I : La tapisserie française du Moyen Âge au XIXe siècle

- Exubérance et démesure d’un art. L’émergence de la tapisserie au Moyen Age
Fabienne Joubert

- De laine, de soie et de prestige. L’essor de la tapisserie au XVIe siècle
Audrey Nassieu-Maupas

- Un âge d’or, de culture et de gloire. La tapisserie en France au Grand siècle
Nicole de Reyniès, Clotilde Roy

- Un fabuleux chant du cygne. La tapisserie en France au XVIIIe siècle
Jean Vittet

- Entre passé et renouveau. L’art et l’esprit de la tapisserie au XIXe siècle
Barbara Caen

II : La tapisserie contemporaine

- Du tissage à l’art textile. Métiers et décors au XXe siècle
Rossella Froissart, Bruno Ythier

- Un médium entre les arts. Le statut de la tapisserie contemporaine
Françoise Ducros

- Un art contemporain de tradition et d’audace. La création au Mobilier national
Marie-Hélène Bersani

ANNEXES

Techniques de restauration contemporaines et de conservation des tapisseries au Mobilier national
Laurence Montlouis, Agnès Marrast

- Bibliographie

- Glossaire

- Index : lieux, personnes, oeuvres

- Notes

Auteur(s)

Historien de l’art, administrateur du château et des remparts de la cité de Carcassonne, Benoît-Henry Papounaud a réuni autour de lui une équipe de conservateurs, de chercheurs mais aussi de techniciens qui abordent tous les aspects de la tapisserie :

- Marie-Hélène Bersani, directrice de la production des manufactures au Mobilier national et manufactures nationales Gobelins-Beauvais-Savonnerie-Le Puy-Alençon.

- Barbara Caen, docteur en histoire de l’art, spécialiste de la tapisserie au XIXe siècle.

- Docteur en histoire de l’art, Françoise Ducros est curateur au Mobilier national.

- Rossella Froissart, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’université d’Aix-Marseille.

- Fabienne Joubert, professeur émérite d’histoire de l’art du Moyen Âge à l’université de Paris Sorbonne ; elle a dirigé le musée national du Moyen Âge.

- Agnès Marrast, formatrice restauration tapisserie des tapisseries des Gobelins.

- Laurence Montlouis, responsable de l’atelier de restauration des tapisseries des Gobelins.

- Audrey Nassieu-Maupas, maître de conférences à l’École pratique des Hautes études.

- Nicole de Reyniès, conservatrice générale honoraire du patrimoine, elle a publié plusieurs ouvrages aux Éditions du patrimoine, dont le Vocabulaire Mobilier domestique.

- Clotilde Roy, responsable des acquisitions au sein de la direction des Monuments et des Collections du Centre des monuments nationaux.

- Conservateur en chef du patrimoine, Jean Vittet est conservateur en chef au château de Fontainebleau.

- Bruno Ythier, conservateur de la Cité internationale de la tapisserie, à Aubusson.