Un jour d’été au Garde-Meuble de la Couronne

Agnès Walch et Gatien Wierez Collection Hors collection

> Une approche vivante et insolite de la vie quotidienne d’une institution de l'Ancien Régime.

> Une parution pour pénétrer au cœur de l'histoire du Garde-Meuble de la Couronne, après 5 années de restauration.

> Un reportage photographique réalisé pour l’ouvrage par le talentueux Guillaume de Laubier.

Pages : 180Illustrations : 80Format : 16 x 23 ISBN : 9782757707050

Fiche détaillée

24 heures de la vie d’une institution royale à la veille de la Révolution, des ateliers jusqu'au boudoir de l'épouse de l'intendant du Garde-Meuble de la Couronne...

Entre 1772 et 1789, l’actuel hôtel de la Marine, construit par l’architecte Gabriel, était occupé par l’une des plus prestigieuses institutions d’État : le Garde-Meuble de la Couronne ; vitrine du goût français, il avait été érigé pour abriter et entretenir les collections royales de mobilier et de joyaux. M. de Ville d’Avray, son intendant, y logeait et ses appartements n’avaient rien à envier aux plus beaux intérieurs de Versailles. Ce fastueux édifice, situé sur la place Louis XV – aujourd’hui place de la Concorde – hébergeait également celles et ceux qui en étaient les artisans, les gardiens et les conservateurs.

Rythmé par les photographies exclusives de Guillaume de Laubier, l'ouvrage propose de partager vingt-quatre heures des hommes et des femmes, de l’intendant aux lingères, qui le faisaient vivre et qui l’occupaient.

La journée au Garde-Meuble commence à 5h et se termine à 23h, heure à laquelle le portier effectue sa dernière tournée. Le lecteur suit tous les acteurs qui animent ce lieu: tapissiers, lingères, artisans à l’œuvre, etc. Le découpage des chapitres selon les tranches horaires permet d’aborder plusieurs thèmes comme l’art culinaire français (à 14h, pour le dîner) ou encore la mode (à 17h, l’heure de sortir et se divertir).

Le lecteur découvrira dans ce livre le fonctionnement de l’institution, mais aussi le quotidien de tous ses habitants, très divers selon leur rang. Le récit enlevé et passionnant est enrichi de contextualisations sur les mœurs de l’époque, sur la vie parisienne de ceux qui travaillent et de ceux qui s’amusent, ainsi que sur les tendances et les découvertes d’un siècle si contrasté.

Sommaire

Prélude

Matinée

5 heures. La ville s’éveille

6 heures. Au point du jour

7 heures. Au travail !

8 heures. La toilette

9 heures. Dans les bureaux

10 heures. Entrée des fournisseurs

11 heures. L’ouverture au public

12 heures. Dans les entrepôts

13 heures. Visite des ateliers

Après-midi

14 heures. Le dîner

15 heures. Interlude

16 heures. Dans le boudoir

17 heures. Être à la mode

Soirée

18 heures. Les spectacles font salle comble

19 heures. La sociabilité

20 heures. Le souper

Nuit

21 heures. L’heure du coucher

22 heures. La vie nocturne

23 heures. Les heures sombres

Après le Garde-Meuble

Revue de presse

"Avis aux amateurs d'art et aux curieux d'Histoire: voici un petit trésor édité par les Éditions du patrimoine ! Suite à la réouverture de l'Hôtel de la Marine, deux historiens se sont penchés sur la petite histoire, celle du quotidien de ce bâtiment lorsqu'il remplissait sa fonction première de Garde-Meuble de la Couronne. [...] Les illustrations d'époque et les photographies, qui témoignent du charme et de la singularité des lieux, permettent de savourer le raffinement, l'opulence et le confort des espaces privés."
Page des libraires, par Christelle Chandanson de la librairie Elkar à Bayonne. 

Auteur(s)

Agnès Walch, professeur des universités et haut fonctionnaire, est spécialiste de l'Ancien Régime ainsi que de l'histoire du mariage et du couple. Elle a publié de nombreux livres dont Histoire du couple en France (2003), Histoire de l’adultère (2009), La marquise de Brinvilliers (2010), Où va le mariage ? (2013), Duel pour un roi (2014) et La vie sous l’Ancien Régime(2020). Elle a participé à plusieurs catalogues d'exposition dont Être femme sous Louis XIV, Musée promenade de Marly-le-Roi (2016). Elle est membre du conseil scientifique pour la médiation de l'Hôtel de la Marine, ayant travaillé à la restitution de l'atmosphère de la vie quotidienne au Siècle des lumières ainsi qu'au dispositif des "miroirs dansants".

Après de premières recherches en histoire militaire (sur la vie quotidienne des soldats dans les citadelles du nord de la France notamment), Gatien Wierez s’est intéressé à l’histoire économique des artisans du meuble. Un mémoire sur les marchands-tapissiers au XVIIIe siècle lui a permis de découvrir les archives du Garde-Meuble de la Couronne, sujet de sa thèse de doctorat. Il mène en parallèle des recherches sur la vie quotidienne au XVIIIe siècle et réalise des vidéos au contenu historique.

Photographe spécialisé dans les styles et l'art de vivre, ayant signé des livres pour les plus grands éditeurs, Guillaume de Laubier a effectué un reportage exclusif au cœur de l'hôtel de la Marine ressuscité. 

MenuFermer le menu