Auguste Perret - La cité de l’atome - Le centre d’études nucléaires de Saclay

Ana bela de Araujo Collection Monographies d'édifices

> Première monographie sur Saclay, oeuvre ultime et méconnue de Perret.

> Une histoire de la recherche atomique civile en France.

> Un livre d’histoire et d’architecture qui se lit… comme un roman.

Pages : 234Illustrations : 164Format : 22 x 27 ISBN : 9782757705568
Prix
45

Fiche détaillée

Ce livre est l’histoire passionnante de la création par Auguste Perret du Centre d’études nucléaires de Saclay, fleuron de la recherche atomique française et modèle d’une architecture industrielle publique de prestige.Au croisement de la science et de la politique, la recherche atomique a une histoire nécessairement complexe que l’auteur restitue avec brio, racontant les avancées des scientifiques, leurs tiraillements face aux applications possiblement militaires d’une science qu’ils préféreraient voir destinée au bien-être des populations, l’influence du second conflit mondial et des catastrophes de Nagasaki et d’Hiroshima sur la construction du Centre.Outre cette histoire de la recherche atomique française qu’il faut nécessairement restituer pour bien comprendre les enjeux de la construction du CEA, le livre est aussi la monographie de cette dernière grande oeuvre construite par Auguste Perret. Arrivé au sommet de sa carrière, Perret saisit les enjeux énormes de cette commande, rendue d’autant plus complexe que la recherche ne cesse d’évoluer et qu’il faut donc prévoir d’inévitables modifications et extensions. À cet égard, l’application par Perret de son système de trame, que ce soit pour le plan de masse de cette cité de l’atome ou pour les bâtiments eux-mêmes, trouve ici une brillante concrétisation. Il livre avec ce projet le véritable coeur du Centre, avec ses bâtiments administratifs, ses laboratoires, sa cantine et son centre d’archives mais aussi, bien sûr, tous les édifices destinés à abriter les expériences atomiques.Ce livre est donc destiné à la fois à ceux qu’intéresse l’histoire du XXe siècle ou celle de la recherche scientifique, et à ceux, passionnés d’architecture, qui trouveront là des descriptions minutieuses des bâtiments accompagnées de très nombreux plans et dessins.

« Quand l’architecte entre dans l’usine, il en fait un palais. »Auguste Perret - OEuvres et maîtres d’oeuvre, 1946

Pour feuilleter l'ouvrage.

Sommaire

Introduction

Prologue

L’émergence d’une nouvelle science

Les découvertes fondamentales de la science de l’atome (1895-1939)

Prémices de la « Big Science » : nouvelles échelles des lieux de science

Pouvoir et science : une coalition d’intérêt autour de la physique nucléaire (1939-1945)

I De l’idée à la commande – 1945-1948L’empirisme de l’époque pionnière du nucléaire français

1 – La création du Commissariat à l’énergie atomique et les premières installations matérielles

2 – Saclay : une commande laborieuse

3 – La force cristallisatrice de la doctrine architecturale et urbaine d’Auguste Perret

II Un projet, un chantier – 1948-1951La prévalence de la doctrine architecturale d’Auguste Perret

4 – Un palais de la Science : des temples pour l’atome

5 – Le chantier, théâtre des opérations

III Réception, usage et destination – 1951-2001Vers l’industrialisation de l’énergie nucléaire

6 – Des pionniers au premier plan nucléaire français : vers une industrialisation de la recherche fondamentale

7 – Le temps de l’usage des édifices Perret et leur destin

Portfolio

Annexes

Notes

Glossaire

Bibliographie sélective

Index

Auteur(s)

Architecte DPLG (école d’architecture de Nancy) et titulaire d’un doctorat en histoire de l’art (Paris I Panthéon Sorbonne), Ana bela de Araujo est maître de conférences à  l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille. Elle a été architecte-conseil du Commissariat à l’énergie atomique de Saclay dans le cadre de la réhabilitation de son patrimoine du XXe siècle (Auguste Perret et Urbain Cassan). Cet ouvrage est issu de sa thèse qui a reçu en 2014 le Prix de la recherche et de la thèse de l’Académie d’architecture. En 2009, elle a publié Marie Dormoy / Auguste Perret. Correspondance. 1922-1953 aux éditions du Linteau.