Trésors des cathédrales

Sous la direction de Judith Kagan et Marie-Anne SireCollection Patrimoines en perspective

> Une étude renouvelée sur les trésors des cathédrales de France (aucune synthèse depuis 1965 !).

> Les trésors : des lieux longtemps tenus secrets où chaque cathédrale conservait ses objets les plus rares et les plus précieux.

> Une iconographie très riche, valorisée par une maquette raffinée conçue en référence à la préciosité des objets présentés.

Pages : 320 Illustrations : 350 Format : 24 x 30 ISBN : 9782757706183
Prix Disponible
59.00€

Fiche détaillée

Longtemps gardés secrets et souvent méconnus, les trésors de cathédrales – tous conservés in situ – se dévoilent aujourd’hui dans ce beau livre : reliques, orfèvrerie, émaux, textiles, objets d’art, objets insolites…

La première partie présente l’histoire des trésors, de leur apparition et leur composition jusqu’à leur valorisation pour des expositions, dont celle des « Trésors des églises de France » en 1965, qui connut une fréquentation considérable pour l’époque, en passant par leur reconstitution après les saisies révolutionnaires et leur classement au titre des monuments historiques. À l’origine, chambres-fortes dont les objets étaient visibles de manière exceptionnelle, les trésors témoignent du rayonnement de la cathédrale et de l’ambition de ses constructeurs. Au XIXe siècle, l’émergence d’un souci de conservation et de la volonté de rendre accessibles ces objets précieux conduit à l’aménagement de certains trésors. Pris dans la tourmente des deux guerres mondiales, les trésors sont aussi témoins de leurs temps. Aujourd’hui « monuments historiques » et lieux de mémoire, ils bénéficient d’une politique de conservation et de valorisation de la part des services de l’État.

Une seconde partie permet de plonger le lecteur dans les matières précieuses et délicates des textiles et de l’orfèvrerie, démontrant leur rôle déterminant dans l’ornementation et l’exercice du culte.

Enfin, par le biais de notices présentant un florilège de 30 trésors ouverts au public ou en voie de l’être et traitant de ces objets précieux, le lecteur découvre ce patrimoine exceptionnel, à la lumière de nouvelles informations dues à la recherche : reliquaires, châsses, calices, coffres, chasubles et tuniques, croix, crosses et couronnes se succèdent pour montrer tout l’éclat et la richesse de ces collections conservées et mises en valeur par l’État.

Sommaire

Des « choses matérielles » aux « immatérielles »

HISTOIRE

DES « ENSEMBLES MIROIRS », TÉMOINS DE L’HISTOIRE
Reliques et reliquaires

AU LENDEMAIN DU CONCORDAT, LA RECRÉATION DES TRÉSORS
Trésors dans les musées

DES TRÉSORS DEVENUS « MONUMENTS HISTORIQUES »
Paul-Frantz Marcou, une vie au service des objets mobiliers

DES TRÉSORS DÉSORMAIS OUVERTS AU PUBLIC
« Les Trésors des églises de France »
Objets voyageurs, objets ambassadeurs

MATIÈRES

AU CŒUR DES TRÉSORS : L’ORFÈVRERIE AUX PÉRILS DE L’HISTOIRE
TISSER, BRODER, HABILLER : LES TRÉSORS TEXTILES
Tentures de tapisseries, un exemple à la cathédrale de Beauvais

FLORILÈGE

Prélude au florilège

Sainte-Cécile d’Albi,

Notre-Dame d’Amiens,

Saint-Maurice d’Angers,

Saint-Pierre d’Angoulême,

Notre-Dame-et-Saint-Vaast d’Arras,

Sainte-Marie d’Auch,

Saint-Lazare d’Autun,

Notre-Dame-des-Doms d’Avignon,

Notre-Dame de Bayeux,

Saint-Jean de Besançon,

Saint-André de Bordeaux,

Notre-Dame de Chartres,

Notre-Dame du Puy-en-Velay,

Notre-Dame de Luçon,

Saint-Jean de Lyon,

Saint-Étienne de Metz,

Notre-Dame de Moulins,

Notre-Dame de Nancy,

Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes,

Sainte-Croix d’Orléans,

Notre-Dame de Paris,

Saint-Pierre de Poitiers,

Notre-Dame de Reims,

Saint-Pierre de Rennes,

Basilique Saint-Denis de Saint-Denis,

Saint-Pierre-et-Saint-Flour de Saint-Flour,

Saint-Étienne de Sens,

Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes,

Saint-Pierre de Vannes,

Saint-Louis de Versailles

ANNEXES

Pièces justificatives

Bibliographie générale, Bibliographie des trésors

Liste des 86 cathédrales en France

Index

Glossaire

Abréviations

Crédits photographiques

Revue de presse

"Ce beau livre, copieusement illustré, dévoile par ailleurs les plus belles pièces issues de trente trésors ouverts au public ou en voie de l'être. Cette monographie donne par ailleurs un coup de projecteur bienvenu sur le travail fondamemental mené sur le terrains par les agents et les historiens." (Isabelle Manca, L'Œil)

"L'ouvrage richement illustré brille par sa clarté." (Le Journal des arts)

"Beau livre sur les trésors des cathédrales jusqu'alors tenus secrets ou réservés aux cérémonies exceptionnelles." (Livres Hebdo)

Auteur(s)

Judith Kagan est conservatrice générale du patrimoine, chef du bureau de la conservation du patrimoine mobilier et instrumental à la sous-direction des Monuments historiques et des Espaces protégés (service du Patrimoine). Membre de la commission nationale de normalisation sur la conservation des biens culturels (AFNOR-CNCBC) et du groupe « conservation-restauration » de la direction générale des Patrimoines, elle contribue activement au programme de recherches Mémoloi sur la mémoire des lois patrimoniales (articles dans les ouvrages publiés à La Documentation française par le Comité d’Histoire du ministère de la Culture, 1913. Genèse d’une loi sur les monuments historiques, en 2013 et De 1913 au Code du patrimoine. Les monuments historiques en mutation, en 2018 (dir. J.-P. Bady, M. Cornu, J. Fromageau, J.-M. Leniaud, V. Negri).

Marie-Anne Sire est conservatrice générale du patrimoine, inspectrice générale des monuments historiques à l’Inspection des patrimoines en charge des régions Centre-Val de Loire et Occitanie. Elle est membre du Comité d’histoire du ministère de la Culture depuis 2018. Elle a réalisé entre 1996 et 1999, en étroite collaboration avec le commandant de police Louis-Philippe Cadias, une mission nationale d’évaluation des trésors des églises et des cathédrales, qui aboutit à la publication en 2003 du guide pratique Trésors d’églises et de cathédrales en France. Parmi ses autres publications, La France du Patrimoine. Les choix de la mémoire (coll. « Découvertes Gallimard », 2e éd., 2005, préface de Pierre Nora) et ses articles dans l’ouvrage publié en 2018 à La Documentation française par le Comité d’histoire du ministère de la Culture, De 1913 au Code du patrimoine. Les monuments historiques en mutation (dir. J.-P. Bady, M. Cornu, J. Fromageau, J.-M. Leniaud, V. Negri).

Philippe Bardelot, Michèle Bimbenet-Privat, Ariane Dor, Jannic Durand, Isabelle Jacqueline, Irène Jourd’heuil, Florian Meunier, Francis Muel et Caroline Piel ont contribué à enrichir par leur expertise des regards croisés sur certains aspects de cet ouvrage.

Enfin, Judith Kagan et Marie-Anne Sire ont réuni autour d’elles, issu des directions régionales des affaires culturelles, un ensemble d’auteurs en région, auxquels a été confiée la présentation des objets présentés pour chaque monographie de trésor.