Le Palais Jacques-Coeur

Georges Buisson Collection Regards...

> Jacques Cœur, un personnage d'exception : marchand, aventurier et grand argentier du roi Charles VII !

> L'un des plus somptueux édifices de l'architecture civile gothique du XVe siècle.

Pages : 60Illustrations : 90Format : 24 x 26 ISBN : 9782757701379

Fiche détaillée

Argentier du roi Charles VII, maître des monnaies, receveur des taxes sur le sel, commissaire aux États du Languedoc, ce personnage exceptionnel que fut Jacques Cœur fit édifier, dans sa ville natale, une « grand-maison » appelée désormais palais Jacques-Cœur. Cette demeure, qui fut en son temps un des plus beaux édifices privés urbains du Moyen Âge, témoigne des activités et des ambitions de son promoteur. Apparat, confort et richesse caractérisent ce chef-d'œuvre dont l'allure prestigieuse et singulière ne manqua pas d'éblouir Antonio d'Asti (Antoine Astesan), contemporain de Jacques Cœur : « Là j'ai vu encore un hôtel digne d'un grand prince que fit bâtir, avec un soin extrême, l'argentier de notre puissant roi, cet homme aussi grand par l'esprit que riche par ses trésors qui l'égalent au célèbre Crassus, d'illustre renommée ; et, quoiqu'il n'ait pas encore achevé son hôtel, il a déjà dépensé cent mille écus d'or, tant il déploie d'efforts pour se construire une belle demeure, tant il désire que rien ne manque à la splendeur de cette résidence » (Éloge descriptif de la ville de Paris et des principales villes de France, XVe siècle).

Sommaire

À la rencontre du palais Jacques-Cœur 
Une famille de pelletiers
Un destin singulier
Une maison digne de sa gloire
Une grand-maison à l'image de son concepteur
La destinée de la grand-maison après 1456

Regards sur le palais Jacques-Cœur

Savoirs au-delà
L'art de vivre à l'époque de Charles VII et de Jacques Cœur
La Deuxième République devant la Haute Cour de justice 
Cœur à cuir ou Jeu de la vie et de la mort de Jacques Cœur de Jacques Audiberti

Auteur(s)

Georges Buisson est l'ancien administrateur du palais Jacques-Cœur (Bourges), de la crypte et de la tour de la cathédrale de Bourges, de la maison de George Sand à Nohant. Il est également président du Conseil d'orientation de Culture O Centre (Ateliers de développement culturel).

MenuFermer le menu