Natures sauvages Julien Salaud – Château de Cadillac

Claude d’Anthenaise & Olivier du PayratCollection Un artiste / un monument

> Une nouvelle collection au format original, entre art contemporain et patrimoine.

> Dans chaque catalogue, les œuvres sont photographiées in situ, au sein du monument qui les accueille.

Pages : 16 Illustrations : 21 Format : 18 x 28 ISBN : 9782757705759
Prix Disponible
8.00€

Fiche détaillée

Chaque année, le Centre des monuments nationaux invite des artistes à investir tel ou tel des monuments dont il assure la gestion. De ces rencontres entre l’art contemporain et le patrimoine, naissent des œuvres profondément originales dont la trace sera désormais conservée dans chacun des titres d’une nouvelle collection : « Un artiste / un monument ».  Pour cette collection, Philippe Bretelle a imaginé un catalogue en plusieurs dimensions. Cette publication propose en effet deux niveaux de lecture. On découvre les textes et les notices sur un petit format 18 x 28 cm… qui se déplie sur un format poster de 36 x 58 cm, où les images du monument et des œuvres in situ prennent toute leur mesure. Une fois déplié, ce catalogue offre au lecteur une immersion totale dans l’exposition concernée.

Né en 1977, Julien Salaud vit et travaille à Orléans. Diplômé de biochimie et d’histoire (option ethnologie), il obtient un master Arts plastiques et Nouveaux médias en 2009 à l’université Paris-VIII (Saint-Denis). Il est lauréat en 2010 du prix de Conseil général des Hauts-de-Seine du 55e Salon de Montrouge et finaliste en 2016 du prix SAM pour l’art contemporain. Julien Salaud est représenté par la galerie Suzanne Tarasieve à Paris. Depuis Négritudes, à l’Espace culturel Inini de Cayenne en 2006, il montre ses œuvres dans des expositions personnelles. Parmi les plus récentes : Métamorphoses Arachéennes (2016) ou Mythologies (2013).

Extrait :

« L’exposition Natures sauvages réinvente pour le château de Cadillac cette mise en parallèle de l’intrigant travail sur l’animalité et une forme de sauvagerie contemporaine creusé par Julien Salaud et d’un art du tissage rendant compte d’une pratique toute empreinte de civilité à l’époque classique, la chasse à courre. L’exposition sait être attrayante pour le plus grand nombre. Elle joue aussi avec le monument et son histoire […]. Le travail d’orfèvre de Julien Salaud, qui tout à la fois apprivoise et hybride le vivant, poursuit et amplifie l’effort de valorisation du château et relève d’un pari réussi : celui de présenter les créations d’un artiste attachant, aux questionnements fort retranscrits dans des œuvres précieuses, séduisantes, accessibles. »

Olivier du Payrat

Auteur(s)

- Claude d’Anthenaise, directeur du musée de la chasse et de la nature
- Olivier du Payrat, administrateur du château de Cadillac